Alexandre Fontaines, professeur et compositeur

Alexandre Fontaines, professeur et compositeur, raconte dans quelles circonstances a été composé son opus 51. Il adresse ses remerciements au SpiriTango Quartet dont les membres furent les interprètes fidèles et passionnés de son œuvre « Para Descansar ».

Je remercie mes amis du SpiriTango Quartet pour l’investissement amical et professionnel dont ils ont fait preuve pour travailler et promouvoir ma musique comme celle des autres : avec art, panache et générosité.

Alexandre Fontaines raconte…

Le projet d’écrire une pièce pour le SpiriTango Quartet est né lors d’un repas avec mon ami Benoît Levesque, début 2012. Para Descansar a été écrit du 29 octobre au 8 novembre 2012. Il s’agit de ce que j’appelle « une œuvre de détente » : lorsque je sors d’une série de pièces lourdes à composer, je procède à l’écriture de musiques pour « me détendre la plume » – d’où le titre. Mon opus 51 est en trois mouvements. Le 1er et le 3e sont des danses en « rondo », chacun ayant son propre refrain, clair et identifiable.

Le 1er mouvement, ajoute Alexandre Fontaines, une valse proche du style argentin, est plutôt traditionnel et simple. Le final est un tango plus enragé, dont l’un des couplets contient d’ailleurs une fugue acérée. Le mouvement central est un monde à part, une plongée dans les abimes de souvenirs intemporels, laissant sur la feuille de papier des éléments parcellaires et perdus : un vent glacé, les plaintes de mouettes, un vieux chant oublié et les regrets confus de quelques cloches angoissées…

L’album TrANsGressiOns du SpiriTango Quartet est sorti le 2 novembre 2018. La plupart des pièces interprétées sont des œuvres françaises de compositeurs actuels. Alexandre Fontaines a composé trois titres de l’album.
Le quatuor est composé de : Fanny Azzuro (piano), Fanny Gallois (violon), Thomas Chedal (accordéon) et Benoît Levesque (contrebasse).
Disponible en CD chez PARATY

© Photo : Sebastian Ense

at accumsan eleifend sit sem, facilisis amet,