Un nouveau CA

dans le prolongement de l'Assemblée générale du 27 février 2021

© Depositphotos.com

C’est un nouveau CA qui s’est réuni dans le prolongement de l’’assemblée générale du 27 février 2021, pour définir les responsabilités et donner le cap à Mélodix pour les mois qui viennent.
Le mandat de la présidence m’a été confié par le CA, c’est un gage de confiance qui me touche et m’engage auprès de vous tous. J’en accepte la responsabilité et je remercie Anne Mayer qui assure le relais au sein du CA comme vice-présidente, après avoir assuré la présidence pendant huit années. Anne-Marie Ley reste également un appui précieux, après avoir assuré la charge de trésorière pendant la même période. En votre nom à tous, qu’elles soient, chacune, remerciée.
Mélodix comme toutes les associations vit et se développe grâce aux adhérents, aux bénévoles qui en assurent, à des titres divers, le fonctionnement. Chacun d’eux est conscient de s’engager au nom de l’intérêt collectif porté par l’association : proposer la pratique de la musique à un public d’adultes. Derrière cet objectif, nous voulons porter un projet fort dont vous trouverez ci-dessous les axes prioritaires. Pour que ces priorités deviennent effectives, le CA repense également son mode de fonctionnement et la répartition des responsabilités en son sein, mais c’est bien avec vous et l’ensemble des enseignant-e-s que la dynamique future sera effective. Au nom du CA, je vous donne rendez-vous très vite sur notre site pour nos prochains échanges.

Monique Chestakova, présidente de Mélodix

Assemblée générale virtuelle du 27 février 2021
340 adhérents, 20 % de votants. Les trois votes concernant l’activité de Mélodix sont approuvés à 97 %. Six candidats en liste pour renouveler quatre postes au CA. Trois candidats élus : Claire Chérie, Marie de Miramon, Henri Ferri. Un candidat réélu : Michel Martinet.

Les axes prioritaires de notre gestion

Le CA entend se donner pour objectif d’affirmer le caractère culturel de l’activité musicale de l’association. En effet, le potentiel de Mélodix va bien au-delà d’une simple offre musicale à consommer. Même si 60 % des cours s’inscrivent dans la pratique individuelle de la musique, Mélodix est un formidable creuset pour les échanges et les partages, à l’interne comme à l’externe. C’est cette ouverture que nous allons privilégier. Dans ce cadre, plusieurs axes prioritaires sont à mettre en œuvre pour la rentrée prochaine, avec, nous l’espérons, un retour à des conditions sanitaires plus sereines et une reprise normale de nos activités.

AXE 1
AXE 1

Une mise en dynamique du site Internet

Le CA souhaite créer une interaction beaucoup plus forte avec l’ensemble des adhérents grâce à une mise en dynamique résolue de son site internet, avec des rubriques nouvelles : une mise à disposition accrue de ressources, un réel outil d’échanges, des services nouveaux comme l’inscription en ligne, la possibilité pour les adhérents d’exprimer leurs attentes et participer pleinement à la vie de l’association. L’objectif est bien de développer l’association et de fidéliser ses adhérents.

AXE 2
AXE 2

Une personnalité musicale plus visible dans la vie culturelle

L’enjeu de cette interaction plus forte est aussi de consolider Mélodix dans un collectif mieux identifié, autour de ses enseignants et de ses adhérents, avec une personnalité musicale plus visible et mieux reconnue, pour plus d’utilité dans la vie culturelle parisienne.
AXE 3
AXE 3

Des activités diversifiées dans la pratique collective de la musique

Une diversification de nos activités de pratique musicale collective est envisagée. Notre vocation culturelle peut nous conduire à cibler des publics nouveaux. Paris offre des opportunités à aller vers eux : mettons en commun nos idées pour définir comment, avec qui et pourquoi nous souhaitons continuer à faire de la musique.
AXE 4
AXE 4

Des lieux de pratique diversifiés, des partenaires nouveaux

Le CA propose aussi une diversification de nos lieux de pratique, avec des partenaires nouveaux, pour éviter les difficultés auxquelles nous sommes confrontés en ce moment et aussi pour toucher de nouveaux publics.
Retour vers le haut