Chœurs en Seine : les plus beaux airs, un concert à Paris et Sevran

UN FLORILÈGE
DES PLUS BEAUX AIRS

© Graphisme: Xiaoin Wen

Ensemble vocal « Chœurs en Seine »

Lucie Ferrandon nous parle du projet de concerts : un florilège des plus beaux airs

GDC : Comment est née l’idée d’un projet de concerts reprenant les plus beaux airs du répertoire des Chœurs en Seine ?

L.F. : j’ai toujours envie de monter de nouveaux répertoires, d’explorer. Mais les années passant, j’ai ressenti le besoin de faire une sorte de retour en arrière, de mettre en valeur ce qu’on a déjà chanté : prendre le meilleur et partager avec le chœur. J’ai proposé qu’ils choisissent les œuvres qu’ils souhaitaient rechanter, et j’ai monté le programme, après de nombreuses hésitations et réflexions !

GDC : Ce programme est très vaste. Il va historiquement de la musique de la Renaissance au XXe siècle. Il y a des œuvres très connues, d’autres beaucoup moins et vous n’avez pas hésité à y inclure des airs de gospel… Pouvez-vous nous en dire davantage ?

L.F. : Je voulais avant tout que ce concert soit le reflet de notre travail, que cela balaie les époques et les styles, les langues aussi. La principale difficulté a été la cohérence : trouver l’articulation entre toutes ces pièces. J’espère y être parvenue. J’ai aussi fait en sorte de varier les effectifs : grand chœur, demi-choeur, quatuor de solistes.

GDC : Vous dirigez deux choeurs : l’un à Paris, l’autre à Sevran. Dans votre répertoire, certaines œuvres sont communes. Ces deux chœurs réunis sous le nom de Chœurs en Seine se produiront avec un accompagnement au piano ou avec un petit ensemble de chambre. Il y aura des solistes également. Comment organisez-vous tout ça ?

L.F. : Les deux chœurs ont répété séparément et auront trois répétitions en tutti. Du fait qu’ils se connaissent bien maintenant, ils ont grand plaisir à chanter ensemble, et les différents pupitres se complètent.
Par ailleurs, j’ai proposé à Lydia Le Bouler et à Laurent Guiet, déjà solistes dans Carmen l’an dernier, de chanter un solo chacun, et à quelques instrumentistes de l’Orchestre des Faubourgs d’accompagner une partie des morceaux, pour notre plus grand plaisir. Nous avons déjà travaillé ensemble et il en va de même pour la pianiste Ernestine Bluteau avec qui nous avions fait un concert Bach en 2016 : cela facilite beaucoup les choses.
Pour le concert du 22 juin à la Mairie du Xe à Paris, plusieurs œuvres vocales seront ajoutées au programme : deux pièces de Mozart et une autre de Schubert pour voix soliste et quatuor vocal… Florence Akar nous rejoint pour concrétiser, dit-elle en pédagogue d’expérience, une « excellente occasion de travailler et de se produire ensemble : professeurs et élèves ». Nous y serons accompagnés par le pianiste Thomas Tacquet et j’ai également demandé à Claire Delfour de se joindre à nous, notamment pour le quatuor vocal au programme.

CONCERTS
22 juin 2019, 16 h, Mairie du Xe (75010)
7 avril 2019, 17 h, Église de Sevran (93270)
2 avril 2019, Espace Jemmapes (75010)

Tous les détails sur la page :
Concerts et spectacles
Voir aussi :
le guide d’écoute des concerts
(par Lucie Ferrandon)

dapibus dolor. commodo libero ut facilisis ut consequat.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer