Chœurs en Seine : les plus beaux airs

UN FLORILÈGE
DES PLUS BEAUX AIRS

© Photo : depositphotos.com

Ensemble vocal « Chœurs en Seine »

Lucie Ferrandon nous parle du prochain concert : un florilège des plus beaux airs

  • 2 avril 2019
  • 20 heures
  • Espace Jemmapes (75010)

GDC : Comment est née l’idée d’un concert reprenant les plus beaux airs du répertoire des Choeurs en Seine ?

L.F. : j’ai toujours envie de monter de nouveaux répertoires, d’explorer. Mais les années passant, j’ai ressenti le besoin de faire une sorte de retour en arrière, de mettre en valeur ce qu’on a déjà chanté : prendre le meilleur et partager avec le chœur. J’ai proposé qu’ils choisissent les œuvres qu’ils souhaitaient rechanter, et j’ai monté le programme, après de nombreuses hésitations et réflexions !

GDC : Ce programme est très vaste. Il va historiquement de la musique de la Renaissance au XXe siècle. Il y a des œuvres très connues, d’autres beaucoup moins et vous n’avez pas hésité à y inclure des airs de gospel… Pouvez-vous nous en dire davantage ?

L.F. : Je voulais avant tout que ce concert soit le reflet de notre travail, que cela balaie les époques et les styles, les langues aussi. La principale difficulté a été la cohérence : trouver l’articulation entre toutes ces pièces. J’espère y être parvenue. J’ai aussi fait en sorte de varier les effectifs : grand chœur, demi-choeur, quatuor de solistes.

GDC : Vous dirigez deux choeurs : l’un à Paris, l’autre à Sevran. Dans votre répertoire, certaines œuvres sont communes. Ces deux chœurs réunis sous le nom de Chœurs en Seine se produiront avec un accompagnement au piano ou avec un petit ensemble de chambre. Il y aura des solistes également. Comment organisez-vous tout ça ?

L.F. : Les deux chœurs ont répété séparément et auront trois répétitions en tutti. Du fait qu’ils se connaissent bien maintenant, ils ont grand plaisir à chanter ensemble, et les différents pupitres se complètent.
Par ailleurs, j’ai proposé à Lydia Le Bouler et à Laurent Guiet, déjà solistes dans Carmen l’an dernier, de chanter un solo chacun, et à quelques instrumentistes de l’Orchestre des Faubourgs d’accompagner une partie des morceaux, pour notre plus grand plaisir.
Nous avons déjà travaillé ensemble et il en va de même pour la pianiste Ernestine Bluteau avec qui nous avions fait un concert Bach en 2016 : cela facilite beaucoup les choses.

GDC : Vous êtes, à juste titre, d’une grande exigence au niveau du choix de la salle de concert. Et c’est la première fois, je crois, que vous vous produisez à l’Espace Jemmapes… Comment s’est fait ce choix ?

L.F. : Ce choix repose sur la nature même du répertoire :  je souhaitais trouver un lieu qui ne soit pas une église, qui soit quand même vaste, avec un piano, et en même temps pas trop onéreux. Difficile… Heureusement, l’Association Mélodix a appris que l’Espace Jemmapes était ouvert à des partenariats et avait des dates disponibles.

Comme l’atelier d’ensemble vocal classique, de nombreux cours et ateliers de l’Association Mélodix pratiquent la pédagogie du projet. Cette forme de pédagogie active permet de construire des apprentissages structurés avec un objectif de production concret : il peut s’agir d’une audition, d’un concert, d’un spectacle…

Les étapes du projet « Chœurs en Seine 2018-2019 »

LE SAMEDI 1er DÉCEMBRE 2018
Première étape
L'ensemble vocal de Mélodix présente La Lola de Dante Andreo et les Nocturnes de Mozart lors de l'audition organisée en commun avec l'Ensemble de guitares de Paris (Lidia Kermarec-Tobola) et les élèves du cours de chant (Florence Akar).
LE SAMEDI 1er DÉCEMBRE 2018
LE MARDI 2 AVRIL 2019
Deuxième étape
Le concert du 2 avril à L'Espace Jemmapes (75010) réunit les deux ensembles vocaux (Paris et Sevran) sous le nom de Chœurs en Seine pour un concert Florilège des plus beaux airs. Les ensembles auront eu trois répétitions en tutti.
La coordination a été faite avec les solistes, l'accompagnatrice Ernestine Bluteau (au piano) et un ensemble de chambre (instrumentistes de l'Orchestre des Faubourgs).
LE MARDI 2 AVRIL 2019
LE MERCREDI 7 AVRIL 2019
Troisième étape
Le concert sera reproduit à l'Église Saint Martin de Sevran avec le même encadrement musical. Cette troisième séquence est de nature à dynamiser le partenariat entre l'Association Mélodix et le Conservatoire de Sevran. Les deux ensembles vocaux, qui se connaissent bien, se réjouissent de cette seconde prestation.
LE MERCREDI 7 AVRIL 2019
JUIN 2019
Quatrième étape
Un troisième concert est envisagé à Paris pour marquer officiellement la fin du projet : une manière, aussi, de capitaliser les acquis, et de conclure…
JUIN 2019
Nullam Phasellus fringilla Donec et, Praesent

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer