LE COUP DE CŒUR DE…

Bertrand Chapellier

MILES AHEAD

Miles Davis- Gil Evans – 1957

Miles Ahead, un disque de Miles Davis et Gil Evans
Lire la vidéo

Ma préférence à moi…

Miles Ahead 1957 : un disque sublime du plus grand trompettiste de l’histoire du jazz, l’inimitable Miles Davis avec les somptueux arrangements de Gil Evans.
Miles est avant tout l’incarnation d’un son. Il développe un jeu intériorisé, épuré et sans vibrato, déployant un discours minimaliste dans lequel le temps semble suspendu.

Bien à vous,

Bertrand Chapellier

Ma recommandation

Je conseille d’écouter les titres dans l’ordre du disque car il y a des intermèdes musicaux intercalés entre chaque titre et composés par Gil Evans.
La piste The Maids of Cadiz est l’orchestration d’une mélodie du compositeur français Léo Delibes dont le titre original est Les Filles de Cadix.

Un disque né d’une rencontre

Gil Evans contacte Miles pour arranger l’un de ses morceaux. Miles accepte en échange de quelques tuyaux en écriture et découvre l’étendue des talents de Gil.

Une instrumentation aux textures inouïes

La formule choisie par Gil Evans pour l’instrumentation de Miles Ahead se compose de cinq trompettes, trois trombones, un trombone basse, deux cors, un tuba, une clarinette basse, un musicien qui joue à la fois flûte, clarinette, clarinette basse et hautbois, un autre qui joue la flûte et la clarinette, un saxophone alto, une contrebasse et une batterie.
Cette instrumentation lui permet de produire des textures tout à fait inouïes dans un big band de jazz.

Miles Ahead, un disque de Miles Davis et Gil Evans

Publication : avec la collaboration de gdc, bénévole – 05/04/2020

Miles DAVIS au bugle

Quant à Miles Davis, il joue du bugle sur tout l’album. Ce sera l’unique fois où il jouera de cet instrument à part une petite incursion dans Porgy And Bess. Le bugle produit un son très doux, velouté, jamais cuivré. Du fait de sa forme conique, il ne peut jouer aussi haut que la trompette dans l’extrême aigu : c’est dans le grave et le médium qu’il déploie ses qualités sonores. Dans le jazz, la douceur de son timbre en fait le véhicule privilégié des ballades et l’instrument de prédilection des mélodistes.

facilisis odio in id tempus sem, dolor. Praesent Praesent vulputate, venenatis