Témoignages d'adhérents

On sait bien que les témoi­gnages d'adhérents sont sou­vent tein­tés d'une grande sub­jec­ti­vité, mais on ne résiste pas au plai­sir de se faire plai­sir en lisant ces quelques lignes et d'en par­ta­ger la lec­ture avec vous. En tout cas, nous, cela nous encou­rage dans notre mis­sion.
Cordialement, le CA de Mélodix

ATELIER
DE CHANSONS FRANÇAISES

Témoignages Ateliers chansons avec Brigitte Le Gargasson

Frédérique

Inspectrice de l'Éducation natio­nale

« L’atelier de chan­sons fran­çaises m’a per­mis de retrou­ver ma voix, de retrou­ver confiance en elle et d’oser abor­der tous les réper­toires…
Brigitte sait don­ner confiance, gui­der et nous faire avan­cer dans la décou­verte de nos talents cachés. L’atelier de chan­sons fran­çaises est un très bel espace musi­cal, un espace de confiance et d’écoute aussi, où j’éprouve, chaque fois, un très grand plai­sir à chan­ter. »

Nicole

Consultante dans un centre de bilan de com­pé­tences

« Atelier chan­sons mon amour ! Non ce n’est pas de la "varié­toche", non ce n’est pas une cho­rale, c’est quoi au juste ? Un endroit où grâce à Brigitte Le Gargasson (et à nous tous c’est conta­gieux !), on se sent encou­ragé, écouté avec bien­veillance, conseillé et mis en scène pour affron­ter le public et nous‐​même en don­nant le meilleur. Hé oui ! »

Catherine

Cadre supé­rieur dans la fonc­tion publique d'État
(Ministère de la culture et de la com­mu­ni­ca­tion)

« Avec Brigitte Le Gargasson, nous avons la chance d’approcher la chan­son fran­çaise dans la double approche musi­cale et théâ­trale. Le tra­vail théâ­tral sur la chan­son, cela ne veut pas dire ges­ti­cu­ler l’interprétation, bien au contraire !
Nous appre­nons l’exigence de com­mu­ni­quer vrai­ment une chan­son au public : une his­toire, un per­son­nage, une atmo­sphère. La pré­pa­ra­tion théâ­trale est par­ti­cu­liè­re­ment vivante.
Quels que soient nos per­son­na­li­tés, nos voix, nos choix de chan­sons…, nous appre­nons aussi à inté­rio­ri­ser nos chan­sons, pour mieux les com­mu­ni­quer au public.
Ces ate­liers sont une vraie expé­rience, indi­vi­duelle et col­lec­tive. On avance par soi‐​même et en regar­dant les autres. Comme dans la vie ! »

ATELIER LYRIQUE

Ernestine Bluteau et Nathalie Philip

Anne‐​Marie

Ancien cadre admi­nis­tra­tif – Ministère de la Culture

« Voilà un peu plus de trois ans que je prends des cours de chant lyrique et j’avais un peu d’appréhension en m’inscrivant, mais c’est clair et défi­ni­tif : j’aime beau­coup cet ate­lier lyrique enca­dré et dirigé conjoin­te­ment par Nathalie et Ernestine. »

« Leur conduite ferme et néan­moins toute de dou­ceur et de légè­reté, les exer­cices pro­po­sés par l’une et l’autre, nous font décou­vrir dif­fé­rents aspects du tra­vail sur la voix par­lée et chan­tée, sur le souffle, le corps et le jeu. Toutes ces facettes de détente et d’amusement nous aident à être à l’aise pour évo­luer en sou­plesse et nous amu­ser sur le pla­teau par un tra­vail per­son­nel en lien avec les autres per­sonnes du groupe. Les exer­cices non seule­ment effacent le trac d’avoir à chan­ter devant les autres, mais les voix deviennent plus souples, plus chaudes, les souffles plus amples, plus légers. »

« Et quand Nathalie saute sur le pla­teau près d’une chan­teuse pour redres­ser à peine son dos, la pous­ser légè­re­ment, celle‐​ci sai­sit le mou­ve­ment pro­posé et com­mence à bou­ger, mar­cher, évo­luer en chan­tant. Un sou­rire, la voix s’amplifie, elle monte, tourne et voilà Carmen qui com­mence à se maté­ria­li­ser sous nos yeux ! »

DÉCHIFFRAGE ET IMPROVISATION
CLASSIQUE AU PIANO

Josiane

Médecin

« Cela fait deux ans que je suis ins­crite aux cours de déchif­frage de Marie‐​Catherine Berthelot et j'espère vive­ment pou­voir conti­nuer.
On apprend à lire à vue sans regar­der le cla­vier et en gar­dant la ligne musi­cale et le rythme. Cet appren­tis­sage se fait au sein d'un petit groupe d'élèves d'un niveau un peu hété­ro­gène, ce qui favo­rise les déchif­frages à 4 ou à 6 mains. Cette tech­nique nous oblige à avan­cer dans le mor­ceau tout en écou­tant l'autre. Marie‐​Catherine, avec son humour et sa gen­tillesse, s'adapte par­fai­te­ment à nos niveaux. Elle nous donne des tech­niques de tra­vail pour pro­gres­ser chez nous.
Ce rendez‐​vous heb­do­ma­daire fait le point sur nos pro­grès et nos limites pour conti­nuer d'avancer. C'est une expé­rience for­mi­dable et j'invite tous ceux et celles qui ne sont pas à l'aise dans la lec­ture à ten­ter cette expé­rience qui ne les déce­vra pas. »

Dominique

Chargée d'études

« Le déchif­frage est un appren­tis­sage très enri­chis­sant. Il m'a per­mis d'acquérir une plus grande spon­ta­néité au cla­vier, une meilleure com­pré­hen­sion de l'harmonie et de la struc­ture géné­rale des mor­ceaux étu­diés. J'ai constaté de véri­tables pro­grès au niveau de la lec­ture au fil du temps. Après deux ans de tra­vail régu­lier, une troi­sième année s'avère indis­pen­sable. »

Guy

Retraité de la fonc­tion publique hos­pi­ta­lière

« Je fais du déchif­frage avec Marie‐​Catherine Berthelot depuis 2 ans et cela m'apporte beau­coup pour mon appren­tis­sage du piano. Les exer­cices sont très variés, en solo ou à 4 mains. L'ambiance est excel­lente. Les cours se déroulent dans la bonne humeur. »

ENSEMBLE DE JAZZ VOCAL

Ensemble de jazz vocal - professeur : Nick Stern
© Photo : Anne Bruel

  Calliope

Responsable de fabri­ca­tion dans l'édition

« Je par­ti­cipe au cours de jazz vocal de Nick Stern depuis sep­tembre 2012. Lorsque je suis arri­vée au cours de Nick, j'ai été séduite par son souci de nous faire entendre la musique. Par le tra­vail sur les inter­valles notam­ment. Il s’attache à faire entendre la musique à cha­cun, en accor­dant le temps néces­saire et dans un rap­port direct par la voix. Si bien que nous mémo­ri­sons cor­po­rel­le­ment les sons. »

« De même pour le rythme, son tra­vail par la marche est dérou­tant au démar­rage car il nous oblige à remo­bi­li­ser le corps et la coor­di­na­tion des mains, des pieds et de la voix. Mais il per­met d’intégrer cor­po­rel­le­ment le rythme et d’acquérir ainsi des repères spa­tiaux très confor­tables. Le tra­vail sur le souffle per­met de mettre en condi­tion éga­le­ment le corps pour pou­voir chan­ter.
Les exer­cices et l’approche de Nick per­mettent d’acquérir très rapi­de­ment une grande auto­no­mie, ce qui nous per­met de tra­vailler en dehors de ses cours et de pro­gres­ser rapi­de­ment. J'ai ainsi retrouvé le plai­sir de chan­ter, et dans un réper­toire que je n’avais jamais ima­giné pou­voir abor­der. »

Praesent eget ut tristique Sed commodo dolor. Donec nunc quis, amet,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer